AGROFORESTERIE
  CÔTE D'IVOIRE
Présentation
Le lapin (Oryctolagus cuniculus) est un mammifère autrefois classé dans l'ordre des Rongeurs mais finalement classé dans celui des Lagomorphes (lièvres, lapins, …). C'est un animal à moeurs crépusculaires et nocturnes, constructeurs de terriers en pleine nature. Avant la mise bas, la femelle construit un nid avec ses poils et les matériaux secs de son environnement (herbes ou feuilles sèches,…). C'est aussi un animal calme, peu bruyant, docile et qui aime être traité avec beaucoup de douceur.

Les Races de Lapin
Les différentes races de lapin se distinguent en fonction de la nature et de la couleur du poil et du format de l'animal.
D'après la nature du poil :
  • Les races ordinaires sont caractérisées par la présence de poils de bourre (environ 2 cm) et de poils de jarre nettement moins nombreux mais plus épais et plus long (3-4 cm). Les jarres sont aussi parfois appelés "poils de garde".
  • Les rex ou races dites à poils ras sont des races où bourre et jarres ont la même longueur (2cm) donnant un aspect velouté à la fourrure.
  • Les races à "laine", les angoras qui fournissent du poil de 5 à 6 cm de long. En raison de l'épaisseur de ce pelage en fin de pousse (avant la mue), les lapins de ce type supportent très mal les fortes chaleurs.
Par ailleurs, il existe une gamme très variée de couleur de ce poil et de répartition des couleurs comme l'indique la figure 2 ci-dessous (Deux exemples de races pour chacun des 8 types de répartitions des couleurs)


Alimentation
Le nombre de prises de repas est évalué entre 20 à 30 fois par jour et notamment la nuit. La quantité moyenne d'aliments consommés par jour (aliment sec distribué à volonté) est de :
  • 150 à 350 g par lapine suivant son stade physiologique,
  • 100 à 120 g par lapereau en engraissement.
Le lapin est un gros consommateur d'eau potable en particulier les lapines allaitantes et les lapereaux en croissance. La consommation d'une femelle allaitante est de près de 1 litre par jour. Celle d'une femelle avec ses petits est de 1,5 à 2 litres par jour.


Logement
Il faut distinguer dans l'élevage des lapins, 2 périodes :
  • la première en maternité
  • puis la deuxième en engraissement
Nous allons développer ci-dessous les différents besoins en bâtiment, cages, matériel.

Le bâtiment des lapins
Le rôle de l'abri est de protéger les lapins de la pluie, du soleil, des fortes chaleurs, des courants d'air violents, des voleurs et des prédateurs (chat, chien, musaraigne, souris, serpent, etc…). Il doit aussi favoriser un bon confort pour le travail de l'éleveur. La construction d'un bâtiment à lapins nous semble indispensable lorsque le cheptel à mettre en place atteint environ 10 cages-mère. De plus, à partir de 50 reproductrices, la séparation entre la maternité et l'engraissement est fortement recommandée. Un petit élevage familial n'a pas nécessairement besoin d'un bâtiment. Pour ce type d'élevage, les cages peuvent être installées sous les arbres, sous les auvents ou dans la cour d'une habitation. Mais dans tous les cas, les animaux seront installés à l'abri du soleil direct et de la pluie.
Le bâtiment lapin peut prendre la forme classique d'un poulailler tel qu'il est recommandé en climat tropical, c'est-à-dire le type semi-plein air. On peut facilement monter un " clapier " avec les matériaux locaux disponibles.




Nos recommandations :Plan du site


© 2017 agroforesterie.ciDernière mise à jour : Vendredi 24 Juillet 2020